Bonus assurance auto, assurance moins chère ?

0
72

Le coefficient bonus-malus assurance auto, un élément essentiel dans le calcul de la prime d’assurance. Qu’est-ce exactement le bonus assurance auto ? Comment se calcule-t-il et quels avantages confère-t-il à l’assuré ?

Bonus-malus et calcul de la prime d’assurance auto

La prime d’assurance ou cotisation d’assurance est la somme dont vous devez vous acquitter annuellement pour bénéficier des garanties et services prévus dans votre contrat d’assurance auto. Elle est fixée unilatéralement par l’assuré et son montant dépend de plusieurs critères.

Le calcul de la prime d’assurance se fait sur la base de quelques paramètres dont :

  • le type du véhicule et son usage
  • le profil du conducteur
  • la formule d’assurance auto souhaitée
  • l’historique d’assuré du conducteur

L’historique d’assuré du conducteur est relaté dans un document appelé relevé d’informations. Ce document donne des informations sur le comportement et le mode de conduite de l’assuré. Il renseigne notamment sur le nombre et la nature des sinistres subis et causés par l’assuré, et dont il est entièrement ou partiellement responsable. Il donne également le coefficient bonus-malus du conducteur.

Techniquement appelé coefficient de réduction-majoration (CRM) de prime d’assurance, le bonus-malus est défini en annexe de l’article A.121-1 du Code des Assurances. Il a été instauré par les pouvoirs publics et son application dans le calcul de la prime d’assurance est une obligation légale pour l’assureur.

Le coefficient bonus-malus assurance auto, un élément essentiel dans le calcul de la prime d’assurance
Le coefficient bonus-malus assurance auto, un élément essentiel dans le calcul de la prime d’assurance

Bonus assurance auto et prime d’assurance

Le bonus-malus est le reflet de votre conduite. Il donne à votre assureur une idée du niveau de risque que vous représentez.

Si à l’échéance de votre contrat, il s’avère que vous avez passé une année sans avoir eu le moindre accident, vous êtes qualifié de « bon conducteur » : vous bénéficiez alors d’un bonus assurance auto.

Si en revanche, au cours de l’année, vous avez été à l’origine et/ou avez été responsable (entièrement ou en partie) d’un accident, vous aurez droit à un malus.

L’application du bonus-malus influe sur le montant de la prime d’assurance dans la mesure où il peut le faire diminuer ou le faire augmenter :

  • Si vous avez un bonus parce que vous avez fait preuve d’une “bonne conduite “, votre prime d’assurance s’en voit diminuée
  • Si au contraire, vous avez un malus, votre prime sera augmentée proportionnellement au coefficient

Comment se calcule le bonus assurance auto ?

Période de calcul

Le bonus-malus est calculé sur un période d’une année, c’est-à-dire sur les douze mois consécutifs précédant de deux mois la date d’anniversaire du contrat. Concrètement, si la date d’échéance de votre contrat tombe par exemple le 1er octobre 2016, la période de calcul de votre bonus assurance auto s’étend du 1er août 2015 au 31 juillet 2016. Ainsi, si un accident survient un mois ou quelques jours avant la date exacte d’échéance du contrat (par exemple le 15 septembre 2016), ce sinistre ne sera pris en compte que l’année suivante.

Les deux mois précédant la date d’échéance effective donnent à l’assureur le temps d’arrêter la situation de votre assurance auto, de calculer votre prime et de vous faire parvenir l’avis d’échéance du contrat. Notons que chaque avis d’échéance doit faire mention du coefficient de bonus-malus. L’assureur est également tenu de le communiquer à l’assuré, sur simple demande, à chaque fois qu’il en a besoin.

Champ d’application

Le bonus assurance auto entre en compte dans le calcul de la prime des contrats d’assurance auto relatifs aux véhicules terrestres à moteur.

Certaines catégories de véhicules ne sont pas concernées, à savoir :

  • les véhicules à 2 ou 3 roues (scooters ou motos) jusqu’à 125 cm³
  • les véhicules destinés à un usage d’intérêt public (pompier, véhicules du SAMU,…)
  • les voitures de collection âgées de plus de 30 ans
  • les véhicules et engins utilisés dans les exploitations agricoles et forestières
Le bonus assurance auto n'est pas applicable aux véhicules à 3 roues
Le bonus assurance auto n’est pas applicable aux véhicules à 3 roues

Détermination du coefficient bonus-malus

La prime d’assurance est calculée en fonction du bonus-malus, qui lui-même prend compte des sinistres (accidents) déclarés par l’assuré.

Le coefficient de départ, c’est-à-dire celui appliqué à la première année d’assurance (jeune conducteur) est égal à 1, correspondant  à un assuré qui n’a ni bonus ni malus. Un tel coefficient sert à calculer le bonus-malus.

Le système de calcul est unique, c’est-à-dire que c’est le même pour tous les assureurs bien que ces derniers soient libres de fixer eux-mêmes le montant de la prime de référence.

Pour chaque période d’une année sans accident responsable déclaré, l’assuré bénéficie d’une réduction de 5% de son coefficient de l’année précédente. Donc pour avoir le coefficient de l’année en cours, on multiplie par 95 (100 – 5) le coefficient de l’année précédente (pour une première assurance, c’est donc 1×95).

On calcule le coefficient ainsi de suite, de la même façon durant les années suivantes. Il est admis que le coefficient est arrondi à 2 chiffres après la virgule, par défaut.

Pour mieux comprendre le mode de calcul du bonus assurance auto, nous vous proposons le tableau suivant qui reprend le calcul du coefficient de bonus assurance auto, ainsi que celui de la prime due sur une période correspondant à 5 échéances de contrat d’assurance auto.

Échéance du contrat année Calcul du coefficient Coefficient bonus Prime à payer
n 1 800 €
n+1 1 x 0,95 = 0,95 0,95 760 €
n+2 0,95 x 0,95 = 0,9025 ≈ 0,90 0,90 720 €
n+3 0,90 x 0,95 = 0,855 ≈ 0,85 0,85 680 €
n+4 0,85 x 0,95 = 0,8085 ≈ 0,80 0,80 640 €

Ce qu’il faut retenir

  • La réduction maximum est de 50 % (correspondant à un coefficient de 0,50), obtenue au bout de 13 années d’assurances consécutives sans accident responsable déclaré. Au-delà de 50%, le coefficient ne varie plus
  • Le coefficient bonus-malus est personnalisé et il est transféré en cas de changement d’assureur ou de véhicule. Il est consigné dans le relevé d’informations et peut être demandé auprès d’une agence de votre assurance à tout moment

Les avantages d’un bonus assurance auto

Vous bénéficiez des avantages avec un bonus assurance auto
Vous bénéficiez des avantages avec un bonus assurance auto

Lorsqu’un conducteur a un bonus assurance auto, cela signifie qu’il est un bon conducteur. Grâce à cette qualité, il bénéficie de certains avantages, liés directement à son assurance auto.

Ainsi, un conducteur à bonus :

  • paie une prime d’assurance moins chère
  • bénéficie du maintien du bonus auto assurance. Un assuré qui a un taux de bonus de 0,50 depuis 3 ans conserve son bonus après un 1er accident responsable. Pour bénéficier de nouveau de cet avantage de maintien de bonus, il faudra que le conducteur justifie de 3 années consécutives sans accident responsable déclaré

Sur le marché très concurrentiel de l’assurance auto, et surtout après l’entrée en vigueur de la loi Hamon en 2014 (qui facilite la résiliation), les compagnies d’assurances et mutuelles font tout leur possible pour attirer le plus de prospects ou pour garder leurs meilleurs clients. Ainsi, beaucoup d’entre elles proposent des offres d’assurance spéciales aux conducteurs qui ont de bons bonus assurance auto.

En effet, ces conducteurs sont de bons conducteurs et représentent ainsi moins de risques pour les assureurs.

Les offres d’assurance qu’on leur propose sont plutôt intéressantes, avec à la clé :

  •  des garanties plus étendues que celles proposées à d’autres catégories d’assurés (par exemple : des garanties et services systématiquement inclus dès la formule d’assurance minimale au tiers, etc.)
  •  des dédommagements plus avantageux en cas de sinistres
  •  des facilités ou des modulations de paiement (fractionnement ou mensualisation du paiement de la prime d’assurance, etc.)
  •  un abaissement ou une réduction des franchises

De toute façon, pour trouver l’assurance auto la moins chère, nous vous recommandons pour bien choisir votre assurance auto : de faire une comparaison des offres avec les comparateurs d’assurances en ligne, d’effectuer une simulation et enfin de demander des devis assurance auto avant la souscription proprement dite. Vous pouvez également vous faire aider par des professionnels tels que les courtiers d’assurance dans votre démarche de recherche d’une assurance pas chère.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here