Assurance emploi, compagnon de toute une vie

0
24

Assurance emploi. Un terme à plusieurs dérivés, mais qui à la fin n’englobe qu’une seule et unique signification. C’est la protection des employés qui sont susceptibles de perdre leur emploi et de se retrouver du jour au lendemain sans revenu. En France, elle sert surtout à définir ce qu’on appelle « Assurance protection revenus ».

Définition Assurance emploi

Assurance emploi, comme toute assurance, sous-entend la souscription d’un contrat entre elle et une personne physique. Ce contrat stipule l’engagement de l’assuré à verser une somme d’argent (appelée : mensualité) selon les conditions convenues.

En contrepartie, l’assureur est tenu de couvrir un ensemble de risques définis comme la perte d’emploi, l’accident, l’incapacité de travail, l’invalidité, la dépendance, la retraite, le décès, etc.

Comprendre l'assurance emploi
Comprendre l’assurance emploi

Assurance emploi offre, en particulier, une assistance aux souscripteurs ou bénéficiaires de contrat, contre les rebondissements souvent fortuits pouvant survenir dans leur vie professionnelle.

Ces incidents peuvent entraîner un déséquilibre à leur situation pécuniaire. Ces imprévus, même minimes, génèrent des charges inopinées. De plus, ils engagent des impacts défavorables sur le revenu.

Il est nettement salutaire de souscrire à l’assurance emploi pour prévenir un cas d’arrêt de travail, qu’il soit dû à une maladie ou à un accident de la vie quotidienne.

Si on se réfère aux différents statuts professionnels, ces situations conduisent généralement à la perte des primes et souvent, de la moitié du solde de base après trois mois d’interruption du travail.

Une assurance qui s’avère être un complément de votre couverture mutuelle santé et couvrir la différence entre votre rémunération régulière et le demi-salaire perçu.

Assurance emploi pour les privés et les indépendants

Les indemnités ou prestations journalières varient selon que vous travaillez dans une entreprise ou travailleur autonome.

Pour les salariés, en cas de maladie ou d’accident, vous bénéficierez, quotidiennement, des allocations de la part :

  • de l’employeur
  • de la Sécurité Sociale (la moitié de votre traitement brut)
  • et du régime de prévoyance collective auquel vous vous êtes affiliés (qui ne dépasse pas 180 jours)

Si vous êtes travailleur non salarié, votre code de prévoyance (obligatoire) vous payera des indemnités à titre de réparation. Elles sont cependant très modestes.

Si le membre exerce dans le secteur de l’artisanat ou du commerce, le RSI (organisme de prévoyance propre à la profession libérale) ne lui verse qu’un faible dédommagement relatif à son revenu annuel.

Par contre, si vous pratiquez une profession libérale, vous ne toucherez pas une indemnité d’arrêt de travail.

Assurance emploi : sérénité au travail
Assurance emploi : sérénité au travail

Si on se penche sur le cas d’un médecin libre, après trois mois d’arrêt, il touchera entre 48 € et 96 € et ce, selon sa profession.

En cas d’interruption d’activité, les indemnisations accordées par les préceptes usuels ne suffiront pas à couvrir la totalité de vos moyens de subsistance. C’est seulement votre adhésion à l’Assurance emploi qui vous permet de garantir votre niveau de vie en toute circonstance.

Vous êtes en invalidité

Suite à un accident ou une maladie grave, votre médecin traitant vous déclare invalide. Cependant, votre entité de prévoyance ne se résout pas à reconnaître votre handicap. Sans les prestations de l’assurance emploi, vous risquerez de ne percevoir aucune compensation.

Vous souhaitez protéger votre famille en cas de décès

En cas de décès d’un salarié, la Sécurité sociale verse une allocation fixée à forfait à laquelle s’ajoute celle remise par la mesure de prévoyance de la société. Pour un non salarié, c’est le RSI qui met à la disposition de la famille une « consolation » insuffisante dans la majorité des cas.

En souscrivant à l’assurance emploi, votre conjoint percevra un capital décès sous forme de rente. Vos enfants pourront recevoir une subvention régulière pour couvrir leurs frais d’éducation et d’étude. Cette allocation est habituellement exonérée d’impôt.

Couverture de la famille avec Assurance emploi
Couverture de la famille avec Assurance emploi

Votre retraite approche ?

Les garanties décès de l’Assurance emploi se présentent particulièrement intéressantes pour vous. Dépourvus de cette couverture, vos ayants droits ne toucheront aucune réparation.

Le cas des fonctionnaires

Pour les agents qui exercent les fonctions publiques, l’assurance emploi leur octroie les mêmes garanties et avantages mentionnés précédemment. Les agents fonctionnaires, à l’égal des salariés et des travailleurs indépendants, sont confrontés aux mêmes préoccupations en cas d’arrêt de travail.

Pour jouir d’une garantie de la protection du revenu, ces agents de l’État doivent réunir quelques conditions :

  • L’âge (18 à 65 ans)
  • Employé titulaire d’une fonction publique, en attente de titularisation ou employé à titre temporaire
  • Être en activité de service au moment de la souscription

Cependant, les faits suivants demeurent exclus de la garantie pour les agents des fonctions de l’état :

  • Un accident du travail
  • Une maladie associée à la profession
  • Un congé de maternité
  • Conséquence physique due à une guerre étrangère déclarée
  • Intrusion à une émeute, un mouvement d’agitation, hormis le maintien de l’ordre sur le territoire national
  • La participation à un crime, à une rixe, mis à part le cas de légitime défense ou l’assistance à une personne en péril
  • Les conséquences directes des catastrophes technologiques
  • Maladie ou blessure liée à la tentative de suicide ou d’un acte volontaire du même genre

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here