Assurance auto professionnelle

0
112

L’assurance auto est une obligation légale, aussi bien pour les particuliers que pour les professionnels. Comment choisir une assurance auto professionnelle ? Pour quel type de contrat d’assurance auto professionnelle souscrire ? Quelles en sont les différentes offres de garanties ? Comment trouver l’offre la plus intéressante du point de vue des garanties et des coûts ? Réponses dans l’article qui suit.

Assurance auto professionnelle

Comment la choisir ?

Le choix d’une assurance auto professionnelle repose sur plusieurs critères :

  • le type de véhicule à assurer : il y a des contrats spécifiques pour chaque type de véhicule à usage professionnel (assurance véhicule utilitaire, assurance remorque et poids lourd, etc.)
  • le propriétaire du véhicule : un contrat d’assurance auto professionnelle ou auto-mission est par exemple prévu pour un véhicule privé utilisé à des fins professionnelles ou dans le cadre des activités professionnelles
  • le nombre de véhicules professionnels à assurer : au-delà de 3 véhicules, il est possible de souscrire une assurance flotte automobile
  • la durée de l’assurance : pour une assurance prévue pour une courte durée (de 1 journée à 3 mois), il est préférable de souscrire une assurance auto professionnelle temporaire. Ce type de contrat est recommandé en cas de prêt, d’import-export de transit ou de séjour sur le territoire français
  • et bien entendu le profil du conducteur
Le choix d'une assurance auto professionnelle repose sur plusieurs critères
Le choix d’une assurance auto professionnelle repose sur plusieurs critères

Tarif

Le montant de la prime d’assurance est également un critère de choix d’une assurance auto professionnelle. Le but de l’assuré est bien entendu de trouver l’assurance la moins chère pour une couverture maximale.

En général, l’assurance auto professionnelle coûte relativement chère.

Plusieurs critères sont pris en compte pour la fixation de la prime d’assurance auto professionnelle :

  • le type de véhicule
  • le secteur d’activité (certains secteurs sont jugés plus à risque que d’autres)
  • la zone géographique de circulation (zone urbaine ou rurale, la conduite en ville étant considérée comme plus propice aux accidents et sinistres)
  • le mode de garage du véhicule (parking public ou privé, rue, garage sécurisé, …)
  • le profil du conducteur
  • la marge de l’assureur et les divers frais de gestion
  • le CRM de prime d’assurance ou bonus-malus

Bonus et malus

Valable pour les véhicules de plus de 80 cm3, le bonus-malus est un système qui sert à pondérer la prime d’assurance auto professionnelle. Le mode de calcul est le même que pour le CRM appliqué aux véhicules à usage privé.

Les assurés tels que les chauffeurs de taxi, les professions libérales, les VRP utilisent leur véhicule à des fins professionnelles (Usage : Tournées, Taxis, Tous déplacements). Ils bénéficient d’un bonus qui évolue plus rapidement que celui appliqué dans une assurance auto à usage privé.

En effet, ces conducteurs sont supposés être plus exposés aux risques d’accidents puisqu’ils se déplacent fréquemment. Ainsi, au lieu des 5% prévus pour les conducteurs de véhicules destinés à un usage « privé », ils gagnent pour chaque année d’assurance déclarée sans sinistre responsable 7% de bonus. Ils atteignent ainsi le maximum de 50% au bout de 9 ans consécutifs sans sinistres, au lieu de 13 ans pour les autres.

De même, le malus est revu à 20% pour les véhicules utilisés pour Tournées, Taxis et Tous déplacements au lieu de 25% pour les véhicules à usage privé. Dans le cadre d’une assurance auto professionnelle, si deux accidents responsables surviennent au cours de la même année, la majoration est multiplicative.

Le bonus-malus est un système qui sert à pondérer la prime d’assurance auto professionnelle
Le bonus-malus est un système qui sert à pondérer la prime d’assurance auto professionnelle

Offres d’assurance auto professionnelle

 Au tiers et tous risques

En matière d’assurance auto professionnelle, les offres de garanties sont en général les mêmes que celles proposées pour un véhicule particulier : la formule au tiers, la formule au tiers intermédiaire et la formule tous risques.

L’assurance auto responsabilité civile, ou au tiers, est la formule minimale imposée par la loi. Elle ne propose qu’une couverture très réduite. En effet, elle ne couvre que les dommages causés aux tiers (autres véhicules et leurs passagers, piétons ou animaux) en cas d’accident. Avec cette formule, aucune indemnisation ni dédommagement n’est prévu en cas de dommages causés par des tiers inconnus. Il en est de même si le conducteur du véhicule professionnel est reconnu responsable de l’accident.

Pour une protection optimale, une formule d’assurance auto professionnelle « tous risques » est recommandée. Cette formule inclut des garanties plus étendues que celles prévues dans la formule au tiers. D’autres garanties sont encore proposées en option.

Avec une telle assurance auto professionnelle, vous pouvez, outre une panoplie de services essentiels et d’assistances (protection juridique, assistance en cas de panne, d’accident ou de crevaison, etc.), bénéficier de garanties telles que :

  • la couverture des dommages subis par le véhicule professionnel en cas d’accident (tous accidents)
  • la couverture dommages corporels du conducteur, qu’il soit reconnu responsable ou non, qui consiste en des remboursements ou en la prise en charge de frais médicaux, le dédommagement des préjudices liés à une incapacité des suites d’un accident, etc.
  • la couverture des dommages matériels (bris de glace, vol, etc.) de diverses causes (collision, incendie, catastrophe naturelle ou technologique, attentat, etc.)

Les garanties complémentaires

Un certain nombre de garanties complémentaires ou optionnelles sont particulièrement recommandées pour les véhicules professionnels. Cela, pour bénéficier d’une couverture plus complète, liée à l’usage même du véhicule.

Citons entre autres :

  • Une garantie spécifique hors zone carte verte : la validité d’une assurance auto professionnelle est mentionnée sur la carte verte. Si un véhicule professionnel assuré en France doit circuler dans un pays ne figurant pas sur la carte verte, il est recommandé de souscrire localement une assurance spécifique, assimilable à l’assurance frontière française. De même, si un véhicule venant d’un autre pays (hors de la zone carte verte) doit venir en France, une telle assurance auto doit être souscrite pour la durée de son séjour en France
  • Il est aussi prudent d’opter pour une garantie assistance véhicule qui prévoit le remorquage du véhicule et le transport des passagers, en France comme à l’étranger, en cas de panne ou d’accident
  • Si possible, jumeler cette garantie avec un service de rapatriement qui prend en charge le retour en France du conducteur, à domicile ou dans un centre hospitalier, en cas de maladie, même sans accident
  • Une garantie qui couvre les biens et matériels personnels et professionnels conservés à l’intérieur du véhicule en cas de vol ou d’incendie
  • Une franchise “prêt de volant” : cette garantie vous couvre si vous laissez la conduite du véhicule à une personne non expressément désignée dans le contrat d’assurance auto professionnelle, d’une manière ponctuelle ou lorsque le contrat prévoit un seul conducteur, dit exclusif

Assurance auto professionnelle la moins chère

Comment trouver l'offre d'assurance auto professionnelle la moins chère ?
Comment trouver l’offre d’assurance auto professionnelle la moins chère ?

Le meilleur moyen de trouver l’assurance auto la moins chère, qu’il s’agisse d’un véhicule à usage privé ou d’un véhicule à usage professionnel, est de faire jouer la concurrence.

En premier lieu, il faut bien choisir les garanties pour ne payer que pour les risques que vous courez vraiment. Vous devez également bien vérifier, voire négocier les franchises, un élément important dans le calcul du montant de la cotisation d’assurance auto professionnelle.

Procéder ensuite à une comparaison en ligne à l’aide d’un comparateur d’assurance. Une simulation en ligne et une demande de devis assurance en ligne sont les étapes finales avant la souscription proprement dite.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here