Assurance de personnes – Définition

0
1687

L’assurance de personnes est l’une des deux grandes catégories d’assurance, l’autre étant l’assurance de biens.

Première place

200 milliards d’euros ! C’était le montant des cotisations aux assurances des français en 2014 !

C’est l’assurance de personnes, en effet, qui occupe la place la plus importante sur le marché des assurances, avec un ratio de 75 % de l’ensemble des cotisations pour l’année, contre 25 % pour l’assurance de biens.

Des chiffres d'assurance de personnes pour garder la tête ... en bonne santé (et le corps)
Des chiffres d’assurance de personnes pour garder la tête … en bonne santé (et le corps)

Définition : La cotisation, ou prime (unique ou à versement régulier) est le montant que verse la personne pour recevoir une garantie d’un assureur en cas de sinistre.

Autrement dit, 3 contrats d’assurance sur 4 qui sont signés sont destinés à couvrir les personnes

Retrouvez ces chiffres sur le rapport de la Fédération Française des Sociétés et Assurances (FFSA)

L’assurance de personnes – définition

Mais qu’entend-on par couvrir des personnes ?

On a déjà souligné ailleurs l’ambiguïté de cette garantie que prétendent offrir les compagnies d’assurance contre un événement non encore advenu, un risque possible mais qu’on ne connaît pas à l’avance, et dont essaye justement de mesurer la potentialité.

Une métaphysique de l’assurance ? Introduction aux problématiques de l’assurance

Mais soyons plus précis.

A la différence de l’assurance de biens, qui couvre des biens essentiellement matériels, l’assurance de personnes couvre des personnes physiques, c’est-à-dire nous-mêmes, notre propre personne humaine, morale, libre et responsable, contre tout ce qui peut l’atteindre et la diminuer dans ses capacités.

Notre personne étant soumise à différents risques, il y a différents types d’assurance de personnes.

Les différents types

Il existe plusieurs catégories d’assurance de personnes :

L’assurance complémentaire santé

C’est une complémentaire de la Sécurité Sociale, qui est le régime social de base ; elle rembourse à l’assuré, une partie ou la totalité, différentes sortes de frais : médicaux, pharmaceutiques, frais d’hospitalisation, optiques, soins dentaires, analyses… Elle n’est pas automatique, mais on comprend qu’elle est nécessaire, car si vous êtes hospitalisés et que vous n’avez pas de complémentaire, une partie des frais sera de votre poche !

En général, les dépenses de santé sont couvertes par une mutuelle.

L'assurance santé
L’assurance santé

La garantie des accidents de la vie (GAV)

C’est le nom complet et précis de l’assurance corporelle, qui vise à couvrir la personne de toutes les conséquences de la vie quotidienne et de ses désagréments. Elle a été mise en place suite au constat de la FFSA qui remarquait qu’en cas d’accident, les dégâts matériels étaient mieux couverts que la personne elle-même ! D’où l’utilité de la GAV ! Elle couvre l’assuré dans les deux cas où le fautif de l’accident n’est pas identifié, et dans celui où c’est lui-même le responsable de l’accident.

C’est la catégorie où la variété des accidents pris en charge est la plus diverse : accidents domestiques (chute, brûlure, jardinage, intoxication, etc.) ou survenus lors de vos loisirs (voyage, jogging du dimanche ou de la semaine, etc.), catastrophes naturelles (ouragan, tsunami, avalanche) ou technologiques (court-circuit qui fait flamber votre magasin), accidents médicaux (dus à l’inattention ou l’incompétence de ceux qui sont censés vous soigner!), agressions ou attentats (on en a de plus en plus besoin).

Une assurance pour la vie de tous les jours !
Une assurance pour la vie de tous les jours !

L’assurance-vie

Elle vous permet de désigner la (ou les personnes) à laquelle reviendra vos biens, une rente, ou ce que vous désirez, dans le cas où il vous arrive un gros pépin… Indispensable ! Et ne tardez pas trop à y souscrire (ceci dit, sans chercher à trop vous inquiéter…). D’autant plus qu’il vous permet non seulement de transmettre votre patrimoine, mais aussi, et d’abord, de le constituer et de préparer votre retraite. C’est ce qui fait qu’elle est complémentaire à l’assurance maladie.

Assurance de personnes et assurance-vie
La vieillesse ne paraît jamais aussi désirable que sur les publicités d’assurance …

L’assurance décès-invalidité-incapacité (ADI)

En capitalisant, vous préparez vous-mêmes vos obsèques (assurance décès). Ce n’est pas très réjouissant, mais ça évitera de grosses dépenses à vos proches… Cette assurance couvre aussi en cas d’invalidité, quelle qu’elle soit : incapacité temporaire totale de travail (justifiée et attestée par un médecin), incapacité permanente totale ou partielle (lorsque le médecin détermine qu’à 33% de vos capacités et aptitudes normales vous êtes invalide) et l’incapacité absolue et définitive (ou permanente et absolue), autrement dit, quelque chose d’assez grave!

Vous êtes dans ce cas lorsque vous êtes touché physiquement ou intellectuellement, et incapable d’exercer une activité rémunérée; lorsque, aussi, vous avez besoin de l’assistance d’une personne pour les actes de la vie courante (s’alimenter, se vêtir, se laver…). On parle aussi de l’assurance dépendance, en cas de perte d’autonomie.

A vous de voir comme il vous plaît d'être enterré... (note : le modèle à droite existe aussi en taffetas)
A vous de voir comme il vous plaît d’être enterré… (note : le modèle à droite existe aussi en taffetas)

En résumé, et comme on le voit, l’assurance de personnes couvre la personne physique et morale : en cas de vie (oui, par capitalisation !), de maladie ou d’incapacité, d’accident et de mort ! Elle vous accompagne donc de la naissance jusqu’à la tombe, et au-delà !

La souscription

On peut souscrire à l’assurance de personnes de manière individuelle ou collective.

L’assurance-groupe ou assurance collective désigne l’assurance qui s’applique aux membres d’un même groupe ou collectivité (les salariés d’une boîte, par exemple).

En souscrivant à ce type d’assurance, on peut se protéger soi-même, mais aussi sa famille, ses proches, son conjoint.

D’une manière générale, vous pouvez vous adresser directement à une compagnie d’assurance, ou passer par un courtier d’assurances.

Quelques chiffres

L’assurance de personnes occupe les 3/4 des parts du marché de l’assurance française. Ces 75% se répartissent de la manière suivante :

  • 61% pour l’assurance-vie
  • 10% pour l’assurance maladie et l’assurance des accidents corporels de la vie courante
  • 4% pour la capitalisation

Ou, dit d’une autre manière : 79% de l’assurance de personnes au global sont consacrés à l’épargne et la retraite, et 21% seulement à la prévoyance (accidents) et la santé.

Est-ce par faute d'argent que les français ont renoncé à se soigner?
Est-ce par faute d’argent que les français ont renoncé à se soigner?

Quels organismes?

Voici les 5 organismes les plus importants en termes de parts de marché pour les souscriptions à des contrats d’assurance de personnes :

  1. CNP : 16%
  2. Crédit Agricole : 13, 6%
  3. AXA : 9%
  4. Crédit Mutuel : 9%
  5. BNP : 7%
  6. Groupama

    CNP, numéro 1 pour l'assurance de personnes
    CNP, numéro 1 pour l’assurance de personnes

Pour 53% ce sont des mutuelles qui assurent ces services, pour 28% des sociétés d’assurance et pour 19% des institutions de prévoyance.

Mutuelle ou société mutualiste : association à but non lucratif: ses adhérents appartiennent à un même corps de métier ou une même branche; elle leur offre un système d’assurance et de prévoyance volontaire. Société d’assurance : entreprise qui propose des services d’assurance. Institutions de prévoyance : organisme qui gère des contrats collectifs d’assurance; s’adresse donc aux entreprises et communautés; but non lucratif.

Pour en savoir plus : qu’est-ce qu’une mutuelle? Et pour un rappel historique : de la corporation à la mutualité.

Les prestations de santé

Quelles sont les dépenses les plus importantes pour les services d’assurance français? Autrement dit, pour quoi les français dépensent le plus de sous et ont le plus besoin d’assistance?

Les 3 domaines qui arrivent en tête sont les soins hospitaliers, l’optique et la pharmacie (1,4 milliard pour chacun des trois). Autant pour leurs lunettes que pour leur passage à l’hôpital! Plusieurs raisons peuvent être avancées pour expliquer cette situation : l’état déplorable des yeux des français, leur souci esthétique de rester à la mode, le travail sur l’ordinateur ou la trop grande quantité de livres lus chaque année … Non, ce n’est peut-être pas cette dernière raison…

Porter des lunettes à cause d'une vue déficiente ? Ringard ...
Porter des lunettes à cause d’une vue déficiente ? Ringard …

Après ces 3 domaines, suivent les consultations chez le médecin et le dentiste (1,1 milliard chacune).

Les français et leurs voisins

Concernant l’assurance vie, et en termes de cotisations, la France, en 2013, arrive au 2nd rang en Europe avec 17,8% des parts de marché global, derrière le Royaume-Uni (25,8%), et devant l’Allemagne (13,6%) et l’Italie (12,8%).

Pour cette même année, on peut aussi regarder les cotisations moyennes par habitant pour voir si les français sont très dispendieux et capricieux comme on veut nous le faire croire. Mais ici les disparités sont énormes. Un français cotise en moyenne chaque année pour 1 810€.

C’est beaucoup, vous pensez? Un habitant du Liechtenstein (vous savez, cette petite principauté qui était autrefois un paradis fiscal mais ne l’est plus, ou plus identifié comme tel ; principauté et monarchie constitutionnelle qui a inscrit l’Église catholique romaine comme religion nationale dans sa Constitution… si, si, nous sommes bien en 2016) – un habitant du Liechtenstein (qui a le plus haut PIB par habitant en Europe et le plus faible taux de chômage : 2,5% … et qu’il ne faut pas confondre avec Roy Liechtenstein, l’artiste de pop art américain) – un habitant du Liechtenstein (cette région montagneuse où l’on parle allemand et où, à ce qu’on dit, il fait bon de partir pour les sports d’hiver)… mais il y a tant à dire sur ce petit pays ! Pardon, cette principauté !

Armoiries du Liechtestein...
Armoiries du Liechtenstein…

Drapeau du Liechtenstein
Drapeau du Liechtenstein

Le Liechtenstein en Europe
Le Liechtenstein en Europe

Donc, un habitant du Liechtenstein dépense 55 327€ par an en cotisation pour son assurance vie ! 55 327€ par an, vous avez bien entendu… Il fallait bien qu’on s’attarde un peu sur les étranges mœurs de cette contrée…

Pays frontalier (tiens, c’est étrange!) avec la Suisse, laquelle arrive en 2e position en termes de cotisation d’assurance vie,  mais déjà très très loin derrière son minuscule voisin, avec 3 300€.

Gourmands en soins, les français? Pas autant que les liechtensteinois…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here