Assurance auto jeune conducteur

0
183

Est-il vrai que l’assurance auto jeune conducteur est toujours plus chère qu’une assurance pour conducteur, disons, expérimenté? Quelles solutions adopter pour faire baisser sa facture? Quelle voiture choisir, quels sont les frais à envisager… Retrouvez ici tous les éléments du dossier de l’assurance pour les jeunes.

Assurance auto jeune conducteur, définition

Un jeune conducteur, ce n’est pas forcément un conducteur jeune… Vous voyez la différence ?

Si l’âge d’obtention légale du permis est fixé à 18 ans, un conducteur qui passe son permis à 30 ans (ou 45, ou 70 ans…) sera lui aussi un “jeune” conducteur. Tout dépend de la date d’obtention du permis :

Est considéré comme “jeune”, tout conducteur dans les 3 années qui suivent la délivrance de son permis.

assurance auto jeune conducteur
La vignette “A” marquant le statut jeune conducteur

En réalité, un point important à noter, c’est qu’on ne trouve aucune définition précise de ce statut, pas plus dans le Code de la route que dans le Code des assurances.

Juridiquement, donc, “jeune conducteur” est un concept flou. Mais certains en ont besoin, et un besoin impérieux, lié à des questions d’argent, de contrat… Vous devinez ? Les compagnies d’assurance, bien sûr.

Ce sont elles, lorsqu’elles délivrent un contrat d’assurance auto (pour le cas qui nous intéresse ici), qui cherchent à définir au mieux ce statut, afin de pronostiquer les accidents, différencier les profils et mettre un chiffre au bas du contrat.

Peu importe qu’en tant que personne individuelle vous soyez disposés à la vitesse, aux conduites dangereuses, aux sorties qui se finissent tard dans la nuit… Si vous êtes jeunes, vous serez immédiatement considéré comme un “sujet à risque” (on n’a pas dit “haut risque”), et par conséquent la facture va augmenter. Ne vous plaignez pas : les assurances considèrent le général dans la personne humaine, et non l’individualité. Vous voulez en savoir plus? Retrouvez notre métaphysique de l’assurance, pour apprendre certains secrets des pratiques de votre assureur.

Quels sont donc les autres critères (autres que la période de 3 ans successive à la délivrance du permis) mis en place par les assureurs pour l’assurance auto jeune conducteur ?

Assurance auto jeune conducteur
L’âge n’est pas le seul critère dans la définition du “jeune conducteur”

Est jeune conducteur :

  • toute personne n’ayant jamais conduit (donc n’ayant jamais été assurée)
  • toute personne qui, bien qu’ayant déjà conduit, n’a jamais possédé un contrat d’assurance à son nom, ou n’a jamais figuré sur le contrat d’assurance d’un de ses proches (parents, amis, mari…)
  • les personnes qui, si elles ont conduit un véhicule de fonction pendant 3 ans, n’étaient pas désignées sur le contrat d’assurance comme conducteur principal du véhicule en question
  • les personnes à qui le permis a été retiré/annulé, et qui doivent repasser toutes les épreuves (théorique et pratique) du code de la route

Une assurance plus chère ?

Si l’on regarde le tableau suivant, on comprendra rapidement quel profil il faut présenter pour voir sa facture d’assurance auto diminuer. Pour l’assurance auto jeune conducteur, on comprend qu’un jeune âge n’est pas un avantage, mais on a aussi souligné qu’il n’était pas le seul critère, et qu’un conducteur de 40 ans pouvait être considéré comme “jeune conducteur”.

Les critères qui rentrent ici en compte sont l’âge, le sexe, la zone (zone géographique de conduite + type de trajet fait) ainsi que la cylindrée de la voiture.

Assurance auto jeune conducteur, tableau de calcul
Tableau permettant un calcul simple du montant de l’assurance

Explication : pour un conducteur de 18 ans, de sexe masculin, conduisant en zone G une voiture de cylindrée moyenne, l’assurance s’élèvera approximativement à 245*1,75*1*1*1 = 428,75€ par an.

Conclusion : si vous êtes jeunes, vous payerez plus cher. Même chose si vous êtes un homme, et que vous possédez une grosse cylindrée.

Les raisons

Pourquoi donc l’assurance auto jeune conducteur est plus chère que celle d’un conducteur expérimenté ? La réponse se trouve dans la question, et d’autres faits viennent l’appuyer.

Les statistiques, notamment : l’ONISR (Observatoire National Interministériel de la Sécurité Routière), par exemple, a recensé qu’1 mort sur 4,5 sur la route, provient d’un accident causé par un jeune conducteur (bilan de l’année 2014), soit une implication des jeunes conducteurs dans 23% des accidents de la route.

Assurance auto jeune conducteur, ONISR

Ici, la jeunesse n’est pas synonyme d’innocence, mais d’inexpérience, donc d’augmentation du risque d’accident.

De ce fait, les factures d’assurance auto jeune conducteur peuvent s’envoler : pour compenser ce haut risque d’accident (on parle aussi de “risque de sinistralité“), les compagnies peuvent appliquer une surprime correspondant à 100% (rien de moins!) de leur tarif habituel d’assurance.

Une surprime est une cotisation appliquée par votre assureur, lorsqu’il juge que votre profil fait partie des profils à risque. Elle vient s’ajouter au tarif habituel, et, habituellement, diminue d’année en année (assez rapidement même), en cas d’absence d’accident responsable.

Cela, sachant le manque de moyens des jeunes, peut vite présenter un fardeau important.

Comment faire donc pour diminuer la facture de l’assurance auto jeune conducteur ?

8 conseils pour payer moins cher son assurance auto

Oubliez les voitures neuves !

On ne vous oblige à rien, mais si vous voulez voir baisser votre facture d’assurance auto, il est clair qu’une voiture neuve n’est pas la bonne option. L’alternative intelligente est une voiture d’occasion : plus de 5 ans et plus de 100 000 km. Pour vous aussi, cela représentera moins de frais à l’achat, mais aussi en cas d’accident.

Assurance auto jeune conducteur - choix de la voiture
Payez moins cher avec une voiture d’occasion et pas très puissante

Choisissez une motorisation légère

C’est un critère important dans le calcul du montant de l’assurance : la cylindrée de votre véhicule. D’ailleurs, il est impossible pour les jeunes conducteurs d’assurer une voiture puissante. Les compagnies refusent tout simplement !

La formule de base

Les assurances proposent toutes différentes formules (en moyenne, 3), qui vont de la simple garantie de responsabilité civile (minimum légal) à l’assurance tous risques. La formule de base (qu’on appelle aussi “au tiers”) peut suffire pour un jeune conducteur dont la voiture est une voiture d’occasion. Pensez néanmoins à vérifier 2 points :

  • la personne du conducteur doit être assurée (ce qui n’est pas le cas dans la garantie de responsabilité, qui ne couvre que les dommages causés à autrui)
  • le plafond d’indemnisation doit être suffisamment élevé, afin de couvrir d’éventuels frais d’hospitalisation en cas de sinistre grave

Ne pas tout déclarer

Ce n’est pas une incitation à la fraude aux assurances, mais un simple calcul pragmatique. Si vous déclarez tous vos “accidents”, même de très légères choses, vous risquez de faire s’élever votre assurance, et vous mettrez ensuite du temps à la voir s’équilibrer de nouveau. Lorsqu’il s’agit de sinistres dont vous êtes responsable, et qui ne représentent aucune gravité (on pense à une rayure sur la carrosserie, un phare cassé, de la tôle cabossée…), prenez à votre charge les réparations, ou laissez votre voiture en l’état (si votre cas ne tombe pas sous le coup d’une contravention). Vous éviterez ainsi un malus qui lui pourrait vous coûter cher.

L’assurance au km

C’est une option qui permet de faire baisser les factures d’assurance. Ainsi, vous ne payez pas “plein pot”, mais seulement en fonction des trajets que vous effectuez. Possibilité aussi de se faire poser un boîtier dans votre voiture, pour le contrôle kilométrique.

Assurance auto jeune conducteur, forfait km

Sur ce point, avez-vous déjà entendu parler des assurances e-connectées ?

La franchise

Il s’agit de la somme restante, à votre charge, lors de la survenue d’un sinistre. Si vous choisissez de votre propre gré qu’elle soit augmentée (car vous savez, bien sûr, que vous êtes un conducteur irréprochable…), votre facture d’assurance diminuera.

L’antivol

Alarme, antivol au volant ou dans la boîte de vitesse : ce sont de petites astuces, mais elles présentent une sécurité supplémentaire pour votre assureur.

Comparer les assurances

A-t-on besoin de préciser pourquoi ?

La conduite accompagnée

On allait presque l’oublier ! Et pourtant, elle aurait dû être mentionnée en premier dans les conseils pour payer moins cher son assurance auto jeune conducteur, tant son importance est grande dans le calcul que votre assureur fera à votre sujet.

Pour une assurance auto jeune conducteur moins chère
Conduite accompagnée, une option intelligente pour diminuer sa facture d’assurance

Tout d’abord, la conduite accompagnée diminue la période de 3 ans de jeune conducteur à 2 ans.

Ensuite, parce que vous avez déjà une expérience, votre assureur vous fera payer moins cher votre “manque d’expérience”… La surprime qu’il peut vous imposer s’élèvera au maximum à 50% du contrat habituel (ce qui reste élevé, mais deux fois moins que la possibilité de 100%).

Enfin, pendant votre période de conduite accompagnée, vos parents vous ont inscrit chez leur assureur. Un conseil : restez chez cet assureur. Celui-ci vous considère déjà comme un client, il cherchera à vous fidéliser, et vous pourrez voir le pourcentage de surprime diminué à 30%.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here